AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Aileen O'Sulivan - FONDATRICE

Aller en bas 
AuteurMessage
Aileen O'Sulivan
Queen A Fondatrice Sadique && Toute Puissante... (L
avatar

Nombre de messages : 825
Citation : Vivre sa vie sans penser à demain...
Picture Of You :
I am : curious

LIFE IS YOURS
Ton âge:
Relations:
Crédit avatar:

MessageSujet: Aileen O'Sulivan - FONDATRICE   Dim 11 Jan - 22:35



Like a Star @ heaven P E R S O N N A G E


#Nom: O'Sulivan
#Prénom : Aileen Angel Marie... et oui ! cela en fait des prénoms, d'ailleurs cela agace au plus haut point la jolie brune, qu'est ce que ses parents avaient bu à sa naissance pour avoir de telles idées ? Ou peut etre était ce simplement le choc d'un accouchement éprouvant ? Ou encore l'enfant est il assez laid pour dégouter ses parents... Elle n'en sut jamais rien, mais au fond... que cela change t-il ? Shakespear ne l'a t-il pas lui même dit : "ce que l'on appelle une rose, embaumerait tout autant sous un autre nom"...
#Âge : 20 ans
#Lieu et date de naissance : C'est le 18 mai 1988 que la jolie brune vit le jour dans la belle ville de Londres, bien loin de la maison qui serait bientôt la sienne...

#Année d’étude : 2ème année
# Domaine d’étude {environ 4 lignes}
Toute sa vie, la jolie brune qu'est Aileen a hésiter... Du choix de son collège à celui de son lycée, jusqu'aux choix de ses chaussettes le premier jour de la rentrée. Son choix d'étude ne fit pas exception à la règle, depuis toute petite déjà elle cherchait ce qu'elle voulait faire avec acharnement, hésitant entre les milliers de choix possibles... En effet, l'hértière des O'Sulivan avait toujours eu de bonnes notes, ne travaillant pourtant pas plus qu'il ne le fallait... Au départ, les études littéraires l'interressaient plus que les autre, puis elle voulu faire dans le relationnel, d'avocat à ingénieur, tout les corps de métier y passèrent jusqu'à ce que son choix s'arrêta définitivement. Oui, elle savait ce qu'elle voulait faire ! Elle voulait faire quelque chose qui aiderait les autres, au mieux... C'est pour ça qu'elle veut devenir médecin... Eh bien oui, la jolie brunette veut devenir médecin, avec une spécialité en pédiatrie.. Les enfants, elle adore ça, pour elle, ce sont des êtres humains qui n'ont pas encore eu le temps de devenir mauvais, d'être "pollués" par les idées de leur entourage, éducation, ou autre...

# Apparence physique : Demander à Aileen comment elle se voit elle vous répondra certainement qu'elle est comme toutes les autres filles, banale tout simplement... Pour elle, elle n'a aucuns charmes, peut etre est ce du au fait que sa mère l'a toujours brimée, lui répétant sans cesse qu'elle n'est bonne à rien, une abomination... Pourtant, la jeune O'sulivan est loin d'être ordinaire... De taille moyenne mais néanmoins élancée, la jeune fille possède une taille fine, de longues jambes galbées et une poitrine rebondie. Ses longs cheveux bruns aux reflets auburn lui tombent entre ses omoplates saillants et encadrent un visage aux traits fins orné d'un petit nez en trompette, de pomettes adorables et de lèvres d'un rouge-rose naturel. Son physique, elle le doit à sa mère et à son père, cela ne fait aucuns doutes, pourtant elle ne veut pas se l'avouer ! Ses grands yeux bleu-gris et ses longs cils n'appartiennent qu'à elle, de même que le reste d'elle même, jusqu'à ses taches de rousseurs discrètes sur ses pomettes et ses quelques grains de beauté.
Pour ce qui est de son style vestimentaire, il varie selon ses humeurs, mais la couleur qu'elle affectionne le plus est sans doute le rouge, moyen pour elle de se démarquer certainement. Elle aime porter des robes échancrées mais aussi des slims ou de simples jeans, au fond elle n'est pas difficile... Quand elle le doit, elle porte les vêtements classiques à merveilles, de même qu'il n'est pas rare qu'elle s'attiffe de choses plus extravagantes... Quand à ses cheveux, elle les laisse le plus souvent pendre ou les nouent en un chignon défait ou encore en une queue de cheval basse... c'est quelqu'un de simple qui n'aime pas se prendre la tête pour l'apparence, cependant elle se maquille tout de même légèrement et prends soin d'elle...

# Qualités {environ 10 lignes}
La jolie brune a une personnalité complexe, difficile à cernée... En effet, alors que lorsqu'elle était plus jeune elle était sage, écoutait ses parents malgré leurs incessantes remarques, mais elle a changé, oui, vraiment ! Elle ne veut plus se laisser marché sur les pieds, jamais ! Son but est simple maintenant : montrer qu'elle est quelqu'un !! C'est pour ça qu'elle a un tempéramment de feu, toujours très sure d'elle en apparence, réagissant au quart de tour. La jeune fille a toujours été une meneuse, elle ne s'en rendait simplement pas compte... Mais maintenant elle a compris qu'elle pouvait aider les autres, à red Wing elle a décidé de lancer des recherches pour empècher de nouveaux meutres, elle fait même des rondes avec d'autres élèves... La jeune fille est quelqu'un de très sociable, elle s'entend très facilement avec les autres et crée vite des liens forts. Malgré ses apparences fortes et sans craintes, elle est au fond assez naïve, beaucoup trop... Comme elle est aussi trop gentille, elle laisse toujours trop de "chance" aux gens, elle est donc souvent déçue... C'est pour ça qu'elle n'a encore jamais eu de relations amoureuses stables. Téméraire, elle est courageuse et n'hésitera pas à tout faire pour aider les autres, peut etre est ce d'ailleurs un défaut en soi... elle s'investit trop, si bien que cela la blesse si les efforts ne suffisent pas. Assez intelligent, elle est plutôt douée pour jouer les médiateurs, trouvant des arguments pour calmer les opposants dans une bagarre ou autre... Mais ce qui fait d'Aileen ce qu'elle est, c'est sans nul doute sa joie et son sourire présent à chaque moment, même terriblement désespérée, elle arrivera toujours à sourire, à faire bonne impression ! Elle rie beaucoup, est de bonne humeur, et fait partager cela... c'est d'ailleurs peut etre un défaut parfois, il existe des gens qui ne veulent pas rire !
Comprehensive, elle écoute lorsqu'on lui parle et répond en toute objectivité, sans macher ses mots. Au fond, Aileen est quelqu'un de très sincère, elle essaye toujours de faire de son mieux pour ne pas montrer sa peine mais n'hésite pas à dire lorsqu'elle a peur ... C'est une battante, elle ne reculera devant rien pour réussir à coincer le meurtrier.

# Défauts {environ 10 lignes}

Le premier défaut d'Aileen est sans nul doute la maladresse, en effetn en situation génante, elle est quelqu'un de maladroit qui se voit vite rougir telle une tomate trop mure... De même lorsqu'on lui fait des compliments, ses pomettes s'empourprent automatiquement et elle proteste. Deuxièmement, c'est sa manie a toujours se rabaisser, elle ne veut pas comprendre qu'on puisse la trouver jolie, trop brimée lorsqu'elle était enfant... Pourtant, elle semble confiante, mais ce ne sont que des apparences, cette expérience traumatisante lui apportera peut etre la confiance dont elle manque cruellement. Ail' est également ce que l'on pourrait appeler une personne très émotionnelle; elle s'énerve facilement, se prend vite d'affection pour quelqu'un et vice versa mais elle a également du mal à controler ses émotion...
Minutieuse à l'excès, elle veut toujours faire les choses à fond ce qui est profondément agaçant.
Jalouse, elle a difficile à supporter lorsque l'on s'approche trop près d'une personne qui lui est chère, persuadé de la perdre... Encore ce complexe d'infériorité qui revient !
Candide et influencable, elle a eu des problèmes a cause de cela ! Aileen est également très rancunière, si un jour vous vous la mettez à dos, il vous faudra faire beaucoup pour récupérer ses faveurs, elle a été trop souvent trahie pour se permettre de faire confiance excessivement... Malicieuse, elle aime ennuyer le autres gentiments et a des mimiques adorables mais tellement enfantines !
Enfin, ce qui en ressort c'est qu'elle est quelqu'un de complexé, mais l ne faut pas la mettre en colère ! Ou bien attention aux foudres !
Aileen est une de ses personnes qui foncent sans réfléchir, ou qui réfléchit trop et s'angoisse... Elle a toujours été ainsi et de nombreuses peur, dont celle de la solitude... Elle est également claustrophobe, beaucoup de phobie pour une jeune fille qui se montre forte en apparence.. Hé hé, les apparences sont parfois trompeuses non ?

# Famille {environ 5 lignes} Aileen a une famille énorme et connaît pourtant tous ses membres, du vieil oncle Bernard, à la mine austère et à la fortune considérable, jusqu'à l’arrière grand-mère de sa tante par alliance du côté maternel. Elle les avait tous rencontrés au moins une fois et avait retenu leur nom, leur visage, comme le lui avait enseigné ses précurseurs. Dans la famille, lorsqu’une personne n’ayant pas d’enfant décédait son héritage revenait la plupart du temps à la jeune fille, à la plus grande rage de ses parents… Non, eux n’héritaient jamais de rien ! Mais au fond, elle était celle qui était toujours parfaitement sage depuis toute jeune, qui restait auprès des adultes, polie, et répondait calmement, du moins dans son enfance… Elle était tellement mignonne et sage qu’on la prenait en affection…

Pourtant, dans cette famille de riche, Aileen ne s’était jamais sentie à sa place. Le seul membre qu’elle chérissait était son cousin, Jack. Le jeune garçon était quelqu’un de droit et de fidèle, mais également rebel. Contrairement à la jolie Aileen qui se laissait faire, obéissait, lui était de ceux qui se fiche des apparences et des convenances…

La mère d’Aileen, Valentine, quant à elle était une femme hautaine, qui ne s’intéressait qu’aux apparences. Toujours habillée à la dernière mode, elle se maquillait légèrement et passait des heures dans des établissements de beautés. Son trente et un et sa tenue de ville ne faisait qu’un, et nul ne pouvait nier son élégance et sa beauté qui bien que naturels dans sa jeunesse n’était maintenant plus qu’artificiels. Les mots les plus appropriés pour décrire Valentine étaient : prétentieuse, hautaine et superficielle. Bien qu’elle n’en montrait rien elle avait été jalouse de sa fille dès la naissance de celle-ci. La petite Aileen avait tout ce qu’elle désirait, elle était si jolie et déjà si jeune elle avait une fortune colossale. Alors que sa mère n’avait de l’argent que grâce à un mariage d’intérêts. Le père de Aileen, monsieur O’sulivan, était un homme doux et sincère jusqu’à son mariage avec la jeune Valentine. Suite à cette union, son caractère changea, il devint aussi hautain que sa femme et ses traits si joviaux se métamorphosèrent en airs supérieurs. Comment un simple mariage pouvait il changer un homme à se point me direz vous ? Eh bien John aimait désespérément sa femme, si bien que tous ses caprices étaient exaucés.


Dernière édition par Aileen O'Sulivan le Mar 13 Jan - 9:59, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://highway-to-hell.exprimetoi.net
Aileen O'Sulivan
Queen A Fondatrice Sadique && Toute Puissante... (L
avatar

Nombre de messages : 825
Citation : Vivre sa vie sans penser à demain...
Picture Of You :
I am : curious

LIFE IS YOURS
Ton âge:
Relations:
Crédit avatar:

MessageSujet: Re: Aileen O'Sulivan - FONDATRICE   Lun 12 Jan - 23:54

# Histoire {environ 15 lignes}

Une Union Pseudo Parfaite
Valentina Johnson était depuis sa naissance quelqu’un de très proche de son argent. Fille cadette d’une famille de cinq filles, elle avait toujours du porter les veilles affaires de ses sœurs et avait de ce fait un égoïsme prononcé et un goût pour le luxe prononcé ! Lorsque toute votre vie vous avez été privé de quelque chose vous n’avez qu’une envie : l’avoir ! C’est ce que Valentine voulait : l’argent, le pouvoir, le statut ! Si elle avait eu un physique reflétant son caractère, nul doute qu’elle aurait eu l’apparence d’une harpie, jalousant les femmes plus jolies, empestant la haine et l’envie… une odeur de cœur en pleine désintégration… Froide et manipulatrice, elle ne semblait pouvoir aimer personne, ce que son mariage prouva, elle ne faisait rien si ce n’était pas bénéfique financièrement… Capricieuse et hautaine, elle était l’exemple type d’une femme superficielle, dure comme le marbre mais à la beauté incomparable…

John O’sulivan quant à lui avait été éduqué dans une famille profondément catholique où famille et amour étaient monnaies courantes. Choyé, il était l’unique héritier, l’enfant roi, mais n’en devint pas arrogant. Après avoir passé son enfance dans les plus grandes écoles, il entra à Harvard où il étudia le marketing pour reprendre l’empire paternel.
Il la rencontra à une soirée étudiante et pour lui se fut le coup de foudre… Comment ne pas aimer la belle brune qu’était Valentine Johnson ? Même leur nom semblait fait pour être lu ensemble… Mme Valentine O’sulivan, John et Johnson… Oui, pour le jeune John s’était plus qu’une simple coïncidence, c’était le destin ! Les deux jeunes se revirent plusieurs fois et finirent par se fiancer… L’héritier des O’sulivan finit ses études sans rater une année, étudiant consciencieusement, et dès son diplôme reçu, demanda la main de la belle Valentine.

Le mariage fut tel que toute les femmes en rêve, longue traîne et une belle robe blanche, une grande cérémonie, les familles de… tient ! Simplement la famille Johnson ? Mais ou était donc la famille de la jeune mariée ? Elle n’avait tout bonnement pas été conviée, fini la vie misérable, les quatre sœurs idiotes, bonjour le luxe et la fortune : voilà les pensées qui traversèrent l’esprit de Valentine lorsqu’elle déclara de son ton mielleux le « Oui » solennel.
On aurait pu voir là une union parfaite, une famille faite pour durer. Deux personnes profondément heureuses, réunies au pied d’un immense gâteau à étages blanchis de crème fouettée, un sourire immense aux lèvres… Malheureusement, il est bien difficile de reconnaître un sourire véritable d’un autre, et on ne reconnu pas sur le visage de Valentine, le visage caché sous un masque d’un monstre de profit.


Quand Le Mariage Bat de l’Aile
Il ne fallut pas longtemps à l’union de O’Sulivan pour craqueler, John aimait pourtant sa femme profondément, lui passant caprice sur caprice, mais l’amour d’un des deux conjoints ne suffit pas à faire un mariage réussi… Au bout d’une année où l’amour semblait avoir fuir le foyer, la beau John voulut un enfant : oui ! Un enfant qui ressouderait cette famille qui n’en était plus vraiment une, a moins qu’elle ne l’ait jamais été… Ainsi, Valentine tomba enceinte et vécut sa grossesse avec dégoût. Malheureusement, après quelques mois, la jeune femme fit une fausse couche imprévisible, réduisant à néant les espoirs de son mari. Ainsi, le mariage continue à se dégrader jusqu’à ce que la beau et jeune John finisse par devenir comme sa femme, superficiel, sans sentiments, hautain et prétentieux…


Un Enfant Non Désiré
C’est un 13 décembre que Valentine apprit sa grossesse. Cela faisait quelques semaines qu’elle était en retard et elle n’y avait pas vraiment prêté attention jusqu’à ce que les nausées se déclarent… Elle avait directement pris rendez vous chez son gynécologue, qui lui avait promis de l’aider à avorter en toute discrétion… Car Madame Johnson ne voulait pas d’enfant, elle n’avait jamais émis l’idée ou même la proposition qu’un jour peut être elle aurait un bébé ! Rien que le mot semblait lui arracher la langue, lui retourner l’estomac ! Et puis, cette douleur atroce à l’accouchement : très peu pour elle !
De plus, la brunette n’avait pas l’instinct d’une mère, elle trouvait les bébés hideux…
A cela s’ajoutait le fait qu’elle était persuadée que l’enfant n’était pas de son mari : elle avait eu de nombreux amants et il était devenu rare que John fréquente le lit matrimonial.
Malheureusement, son mari fut bien vite mis au courant. Par qui ? On ne le su jamais, certainement une dame de ménage qui écoutait trop aux portes… Le patron de la multinationale des O’Sulivan obligea donc sa femme à garder l’enfant, ne sachant pas qu’il n’était certainement pas le père…
Pendant six mois Valentine O’sulivan souffert le martyr, devant rester allongé dès les premiers mois de sa grossesse. Aussi fut elle soulagée quand, alors que le fœtus n’avait que 6 mois et demi, elle perdit les eaux. Certes l’enfant aurait de ce fait peu de chance de vivre mais elle n’espérait que cela : être débarrassée de cette chose qui la rendait grosse et informe…
Elle fut donc transportée à l’hôpital de Londres où elle était partie passé quelques jours. Installée dans une chambre, elle vécu la pire horreur de sa vie, plus de dix heures de supplices, de douleurs… Et ce goût acre de sueur qui avait pris place dans sa gorge, lui prédisant combien cet enfant qui était en train de naître la gênerait…
Ainsi, naquit le 18 mai à plus d’une heure du matin, une jolie petite fille ; petite et fragile, on du la mettre sous couveuse, ce qui ne gêna en rien sa mère… Avec ses grands yeux bleu-gris, ses pommettes rosées et ses quelques cheveux bruns, la prématurée était adorable, mais il n’y avait personne pour le voir. Ses prénoms furent choisis au hasard, ni pour leur consonances douce à l’entente ni pour leur originalité, juste ainsi…
Voilà donc comment naquit Aileen O’Sulivan, enfant non désiré, de père inconnu,… De mère indésirable !



Des Premières Années Eprouvantes
Dès son plus jeune âge, la jolie Aileen fut confiée au soin d’une nounou et des plusieurs précepteurs qui lui apprirent diverses matières indispensables pour une jeune fille de bonne famille, telle que, autres les matières scolaires, le piano, la calligraphie, l’art de se tenir en société. Ils firent de l’héritière une poupée parfaite, un automate,… Elle agissait comme on lui dictait, s’autorisait peu de sourires, s’inclinait devant les adultes, s’asseyait dans un coin et observait ; elle observait les autres et leurs réactions, devenant bientôt parfaite dans l’art de la comédie, réussissant à masquer ses émotions parfaitement, si t’en est qu’une poupée de chiffon puisse en avoir !
C’est grâce à ses années qu’Aileen a amassé une fortune aussi grande que celle de son « père ». En effet, étant si sage, elle s’attirait les faveurs des plus vieux et lorsque ceux-ci décédaient, s’ils n’avaient pas d’enfant, lui léguait tout…
La jeune enfant vivait ainsi une vie de contrainte, jamais dans la même ville, sa véritable maison se trouvant à New York, où elle ne se rendait que très peu…



Une Rencontre Qui Vous Change

C’est une journée chaude de juin que Aileen fit la rencontre qui changea son futur… Elle avait alors rendu visite à sa grand-mère paternelle, restant comme toujours en retrait, sage. Et c’est là qu’elle l’avait vu : Jack, un jeune garçon de quelques années de plus qu’elle, déjà grand et bien battit, il jouait avec son chien dans le grand jardin de la propriété… On lui présenta comme étant son cousin par alliance et le jeune home fut immédiatement dérangé par le caractère effacé de la belle brune. Il l’emmena à partir de ce jour, très fréquemment avec lui promener, jouer, vivre… Ainsi Ail’ pu voir une vie qu’elle ne connaissait pas, celle de tout enfant normal. C’est grâce à son cher cousin également qu’aujourd’hui elle est ce qu’elle est, une jeune femme autonome, pleine de ressources et tout sauf repliée sur elle-même…
Non, la période de la gentille petite fille sage s’est arrêtée
à sa rencontre avec Jack !
A partir de ce moment, s’en fut fini de tout cela !

Des Parents ? Je n’en ai pas !
Depuis toujours, Aileen a vécu en compagnie d’une nounou, mais lorsque son adolescence se profila, elle prit son indépendance et décida de vivre seule. Ainsi s’installa t-elle dans sa maison de New York, certaine que cette ville était la meilleure pour prendre son envol. En effet, cela fut le cas, une véritable renaissance, le papillon qui sort de sa chrysalide ! La jolie brune prit des cours dans une école réputée où elle devint très vite une élève populaire, survint à ses besoins seule grâce à un travail du soir et n’eut plus durant des années de nouvelles de ses parents…
Malheureusement, lorsque l’on entre dans la crise d’adolescence, on ne recherche plus simplement cela, la liberté devient primordiale et Aileen n’en avait jamais assez… Elle sortait tout les soirs, s’amusait, buvait,… Les idioties s’enchaînaient sans qu’elle s’en aperçoive… A plusieurs reprises elle se retrouva au post de police pour des délits mineurs ; le plus souvent parce qu’elle participait à des soirées et consommait trop de drogues… Pourtant, elle ne tomba jamais dans la dépendance, elle réussissait toujours à reprendre conscience à temps…


Il était Gentil, Beau, et Pourtant…

Ce qui fit couler la jeune héritière des O’sulivan, bien malgré elle, fut une histoire d’amour sans importance, du moins au départ…
En effet, la belle brune avait toujours été de celles qui s’éprennent des mauvaises personnes, des garçons violents ou drogués, c’est ce qui lui arriva avec le premier homme dont elle tomba amoureuse… En apparences, Kris était un garçon modèle, beau et gentil, il était toujours aux petits soins pour Aileen qui en tomba éperdument amoureuse et s’engagea, sans même y penser, dans une relation d’ « amitié » améliorée… Elle l’aimait, c’était tout ce qui comptait ! Malheureusement, rien ne se passa comme elle l’avait prévu pour sa première histoire amoureuse… La garçon qu’elle pensait si doux ne tarda pas à montrer sa véritable apparence, celle d’un homme violent, accro à la drogue, qui ne pensait pas aux sentiments de la belle ! Cette relation dura plusieurs mois, jusqu’à ce qu’un ami d’Aileen découvre les marques qui constellaient son corps : des bleus, certains virant déjà au brun, d’autre encore nouveau…
Il fit la seule chose qu’il pouvait faire : il prévint son amie qu’elle ne devait plus y retourner et appela la police qui arrêta la jeune homme pour possession illégale de substances illicites en grande quantité…


On Reprend tout ?
Après cet évènement qui dégoûta la jeune fille de l’amour, elle n’eut plus de relations sérieuses, justes des aventures sans lendemains, des histoires d’une nuit… Mais cela lui permit au moins une chose : elle est plus forte à présent, moins influençable, … Et elle s’est promise de ne plus tomber si facilement dans les bras d’un homme.
Quand bien même elle l’aimerait, Ail’ fera tout pour annihiler ce sentiment si destructeur.
Mais cette relation eut tout de même du bon , le fait de remettre Aileen "droite dans ses bottes", lui faire comprendre combien le reste est important, qu'il n'y a pas juste les fêtes et les amis mais également le futur, les études, la réussite de ce que l'on veut, c'est à cette époque qu'elle a choisi de devenir médecin, pour aider les autres...



Red Wing ? Mais Pourquoi ?
Après tant d’années houleuses, Aileen fut surprise de voir arriver chez elle ses parents. L’air sinistre de son père et celui victorieux, toujours aussi superficiel de sa mère, lui firent vite envisager le pire… En effet, Victoria avait enfin réussi le but de sa vie, faire de celle de sa fille un enfer ! Elle avait trouvé l’endroit parfait pour se débarrasser d’elle, une université perdue dans une petite ville du nom à consonances sinistres de Red Wing !
La jeune brune n’en crut pas ses oreilles, ils l’envoyaient dans une université loin de NY ? Pourquoi ? Non, au fond elle savait pourquoi ! Parce que sa mère la détestait depuis toujours, parce qu’elle ne voulait que son malheur.
Malheureusement, la jeune fille se vu dans l’obligation d’obéir et se retrouva bientôt dans la ville, seule avec ses nombreux bagages !


Des Débuts Heureux, Une Suite Beaucoup Moins
UC



Il y a des choses dont nous n'aimont ni parler, ni nous rappeler.

Durant sa période sombre (juste évoquée ci dessus) la jeune fille a été témoin des pires horreurs, des rixes entre clans, de la mort, souvent... Elle a perdu beaucoup de ses amis, mais elle préférait cela à la haine de sa mère et aux coups, rares mais puissants, de son père... Oui, car là bas, malgré la douleur, elle trouvait parfois quelqu'un pour l'aimer, ou le faire croire... Au fond, elle a juste besoin d'une présence à ses côté ...

[/font]


Dernière édition par Aileen O'Sulivan le Lun 9 Fév - 22:17, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://highway-to-hell.exprimetoi.net
Aileen O'Sulivan
Queen A Fondatrice Sadique && Toute Puissante... (L
avatar

Nombre de messages : 825
Citation : Vivre sa vie sans penser à demain...
Picture Of You :
I am : curious

LIFE IS YOURS
Ton âge:
Relations:
Crédit avatar:

MessageSujet: Re: Aileen O'Sulivan - FONDATRICE   Jeu 15 Jan - 1:20

# Relations {environ 10 lignes} Elle et les autres, une grande histoire d'amour, en effet, Aileen est quelqu'un de très sociable, toujours très entourée depuis son entrée au lycée elle est très populaire. Pourtant, ce n'est pas ce qu'elle recherche, elle veut juste des amis véritables, de ceux sur qui elle peut compter. La famille pour beaucoup c'est le plus important, vu que la sienne n'en est pas une, elle veut en recréé une, ses amis ! D'ailleurs, ce dont elle souffre le plus à Red Wing est de solitude, dans ce lieu où la confiance est si rare. A vrai dire, qui c'est si l'un des étudiants n'est pas le tueur.. même le plus inocent de tous ! Pour ce qui est de ses relations avec ses parents, elles sont tendues, malsaines, haineuses... Car oui, elle hait profondément ses géniteurs, ils lui ont enlevé tout ce qu'elle aimait, jamais elle ne pardonnera, certainement pas à sa mère ! Les étudiants de Red Wing elle en connait une partie pour les avoir interrogés sur les meurtres, et pourtant elle veut protéger tout ce petit monde... Bizarre la jolie Ail'... Enfin, en clair elle est le genre de personne qui s'entend avec tout le monde, qui compris lorsqu'on ne l'aime pas mais qui, lorsqu'elle en veut ou déteste quelqu'un, ne lui fait pas de cadeaux...
Quand aux relations amoureruses, Aileen n'a jamais eu de chances... C'est pour cela qu'elle déclare ne jamais avoir eu de "vrai copain". Et les autres c'est pour faire joli ? NOn, mais leur relation n'était tout simplement pas ce que recherchait la jolie brune... Et puis, quand vos précédent "copains" vous trompe sans même chercher à se cacher, ou se montre violent, vous commencez à douter qu'il existe quelqu'un fait pour vous ! C'est la cas de la jolie Aileen... Au fond, elle a peur d'un jour finir seule, la solitude est chez elle une phobie, trop longtemps dans son enfance elle s'est sentie seule malgré les personnes autour d'elle.


# Autres remarques : La jolie brune à plusieurs tatouages mais peu de personnes le savent, d'ailleurs, elle ne les montre pas à n'importe qui... Elle aime les défis, un peu trop ...

# Groupe? Curious. What else ?
# Pourquoi ce groupe? Quel autre groupe aurait mieux convenu à la jolie brune ? AUCUN ! Elle veut attrapper ce meurtrier, elle veut prouver qu'elle est quelqu'un ! Qu'elle vaut quelque chose ! D'ailleurs ce qu'elle fait n'est pas sans danger, le meurtrier s'en prendra en premier à ceux qui s'opposent à lui, c'est logique... A moins qu'il n'agisse que par instinct ! Aileen veut réussir à aider les autres au macimum, c'est son but à présent ! Alors, maintenant il faut voir si elle y arrivera ...

Like a Star @ heaven P E R S O N N A L I T E

# Avatar : Sophia Bush
# Poste vacant OUI [X] NON [ ]


Like a Star @ heaven D E R R I E R E . L . E C R A N

# Pseudo ou prénom : Isis
# Âge : 17 ans dans trois jours...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://highway-to-hell.exprimetoi.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Aileen O'Sulivan - FONDATRICE   

Revenir en haut Aller en bas
 
Aileen O'Sulivan - FONDATRICE
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Présentation de Aileen Leigh [Validée]
» Présentation d'Emilie Courrège [Validée]
» We're not the sin, neither the saint Ҩ AILEEN&THYBALT
» Playing with fire is bad for those who burn themselves. For the rest of us, it is a very great pleasure. Phoenix & Aileen
» An eye for an eye would make the whole world blind - Julian & Aileen

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Highway To Hell :: First :: ▬ Présentation-
Sauter vers: