AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Tyrone Calligan - MODERATEUR

Aller en bas 
AuteurMessage
Tyrone Calligan
Admin Every silence hides a grief..
avatar

Nombre de messages : 640
Picture Of You :
I am : attracted

LIFE IS YOURS
Ton âge: 22 ans
Relations:
Crédit avatar: Devilsova

MessageSujet: Tyrone Calligan - MODERATEUR   Dim 11 Jan - 0:20




    Like a Star @ heaven P E R S O N N A G E

    Nom, Prénom Calligan, Tyrone
    Âge Tyrone est âgé de 22 ans.
    Lieu et date de naissance Il est né le 14 mars, à Chicago dans l'état de l'Illinois.

    Année d’étude Le jeune homme est en 3ème année.
    Domaine d’étude Dans son "ancienne vie", Tyrone étudiait la sociologie à l'université de Chicago, une université privée du quartier de Hyde Park. L'étude des hommes dans leur ensemble. Il trouvait un grand intérêt dans cette matière car cela lui permettait d'appréhender la nature humaine avec plus de certitude. En arrivant à Red Wing, Tyrone n'a pas voulu déroger à la règle. Il s'est réinscrit en sociologie.

    Apparence physique Que dire sur le physique de ce jeune homme. Mis à part qu'il a ce côté mystérieux et dangereux qui attire toutes les jeunes filles, ce côté exaspérant qui provoque la hantise des jeunes hommes. Oui, Tyrone est beau garçon. Même lui l'avoue sans gêne. Après tout, il lui était difficile de renier l'image que lui renvoyait le miroir. Cependant, il ne se trouve pas exceptionnel. Loin de là. Il a les cheveux en bataille, dans lesquels il passe sans cesse une main distraite. Le jeune homme a de grands yeux verts-gris qu'il pose sur vous dans un regard flamboyant. Un regard à vous clouer sur place, muet de stupeur ou d'éblouissement. Son regard est la première chose que l'on remarque chez lui. Pourtant, le jeune homme est plutôt bien de sa personne. Il mesure 1m82 pour 77kg, ce qui est tout à fait respectable. Et attrayant, aux yeux des demoiselles. Tyrone n'est pas fait tout de muscles. Il n'est cependant ni gras, ni flasque. Il semble seulement représenter le juste milieu entre le Mister Muscle et le grassouillet de service. Le jeune homme n'aspire pas à devenir plus fort, ni plus musclé. Il se sent assez bien comme ça, avec son minuscule bide qui fait sourire ses nombreuses conquêtes. Un dernier détail sur Tyrone, son sourire. Il a en effet un de ces sourires éblouissants, qui vous attirent tel un aimant. Un de ces sourires aux dents parfaitement alignées, aux fossettes qui se creusent, aux yeux qui se plissent. Un de ces sourires charmeurs auxquels peu peuvent résister.
    Au niveau vestimentaire, Tyrone aborde un style assez particulier. Valsant entre décontracté et sérieux, classe et décalé. Le jeune homme porte tout. Et tout lui va bien. Qu'il soit habillé en costume cravate ou en jeans et pull-over, il garde ce côté stylisé et classe. Sur lui, n'importe quel chiffon prend de la valeur.

    Qualités & Défauts Personne à Red Wing n'était parvenu à cerner le personnage qu'était Tyrone. C'était normal. Aucun d'entre eux ne savaient, aucun d'entre eux ne connaissaient son histoire ni celui qu'il avait été à une époque. Pourtant, il semblait impossible de comprendre l'actuel Tyrone sans connaître l'ancien.
    L'ancien Tyrone. Il était un gars très soucieux de la vie et de ce qu'elle représentait. Tout en étant particulièrement insouciant. Il était toujours le premier à se fourrer dans des "mauvais" coups, pas méchants non. C'était juste histoire de rigoler un peu. Fonceur, il ne prenait pas vraiment la peine de réfléchir avant d'agir. C'était une perte de temps. Tout comme les regrets. Tyrone ne perdait pas son temps avec ces futilités. Il avait une belle vie devant lui et rien ne venait ébranler son optimisme légendaire. Charmeur avec les jeunes filles, il en faisait craquer plus d'une et le savait pertinemment. Allant parfois à abuser de son charisme! C'était mal, mais après tout la nature l'avait doté d'un don de persuasion extrême... Il aurait été insultant de l'ignorer. Pourtant, il était très tendre et attentif envers les personnes de son entourage restreint... Ses amis, sa mère, sa soeur. Toutes ces personnes avaient droit à un intérêt intense, qui ne décroissaient jamais. Tyrone était un jeune homme passionné. Par la vie, par ce qu'elle lui offrait, par les moments de bonheur qu'il vivait.
    Le nouveau Tyrone était différent. Il était issu d'un mélange entre l'ancien Tyrone et l'être fantomatique qu'il avait été pendant près d'un an après l'incident. Il n'en avait résulté que peu de choses. Ce qui lui était resté était son intérêt pour les personnes qu'il aimait, même si leur nombre avait énormément diminué. De l'autre côté, il avait perdu son optimiste à toute épreuve. A présent, la vie ne lui paraissait plus du tout rose. La vie était même plutôt sombre. Il n'en était pas devenu pessimiste pour autant, il n'attendait juste plus rien de la vie. Il ne s'attendait plus à être surpris, il l'avait déjà été bien assez. L'insouciance qui régentait son ancienne vie avait elle aussi disparue, laissant place à un être profond, silencieux et renfermé. Renfermé. C'était le mot qui permettait de décrire le mieux l'actuel Tyrone. Et lorsqu'on tentait de le sortir de son retranchement, c'était à ses risques et périls. Car le jeune homme pouvait se montrer cruel, très cruel. Les remarques acides qu'il prononçait, les regards méprisants qu'il posait par moment sur les autres. Tout ça était né de sa période "noire". Il avait cependant gardé son charisme naturel, qui s'était même renforcé si cela était possible.

    Famille La famille Calligan. Beaucoup d'histoires à raconter. Beaucoup trop dont peu étaient intéressantes. Les Calligan Séniors, ses grands-parents, il ne les avait jamais rencontré. Et n'avait d'ailleurs jamais voulu les voir. L'antipathie qu'il ressentait à leur égard devait être génétique, car sa mère partageait plus que tout ce rejet. Sa mère, Alicia Calligan. Elle était tombée enceinte à l'âge de 17 ans et avait construit leur vie seule. Son père, il ne savait rien de lui. Strictement rien, pas même un nom ou un détail. A l'adolescence, ce vide avait très vite été comblé par la présence de son beau-père Mathieu. La seule figure masculine de son cercle familial. Tyrone le prenait d'ailleurs comme un modèle, un exemple à suivre, un but à atteindre. Puis, il y avait Erika. Sa petite-soeur. Elle ne le quittait jamais, même s'il ne demandait que ça. Mais ça, c'est une autre histoire. En plus de cette petite famille, Tyrone avait deux cousines du côté de sa mère, bien entendu. Il n'en connaissait qu'une seule, car l'autre habitait en Europe. Il ne l'avait jamais vu.




Dernière édition par Tyrone Calligan le Mer 11 Fév - 19:37, édité 52 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tyrone Calligan
Admin Every silence hides a grief..
avatar

Nombre de messages : 640
Picture Of You :
I am : attracted

LIFE IS YOURS
Ton âge: 22 ans
Relations:
Crédit avatar: Devilsova

MessageSujet: Re: Tyrone Calligan - MODERATEUR   Dim 11 Jan - 0:21


    Histoire
    « Mademoiselle, c'est un garçon! »

    C'était une belle matinée de août. Le soleil brillait haut dans le ciel, les quelques nuages ne suffisaient pas à cacher le bleu éclatant du ciel. Tout avait basculé. Les vacances d'été avaient débuté quelques semaines auparavant. Alicia Calligan était partie sur la côte Ouest, accompagnée de ses meilleures amies. Des vacances de rêve qui semblaient sans fin. Les trois amies enchaînaient les sorties, dépensaient avec excès, la carte de crédit de papa aidant. Les jeunes filles passaient réellement des vacances inoubliables. Vers mi-août pourtant, l'enthousiasme fut quelque peu ébranlé. Alicia tomba malade et les vacances furent finies pour elle. Elle passa sa dernière semaine dans la chambre d'hôtel de luxe, passant son temps à courir entre son lit et la salle de bain. Les nausées étaient tellement fortes et ne semblaient pas vouloir cesser, quelque soit le médicament qu'elle prenait.
    Fin août, Alicia était rentrée chez elle, emportant sa maladie avec elle. Sa mère s'inquiéta de son état et l'envoya voir les plus grands spécialistes. Il s'avéra que son problème était on ne peut plus simple. En effet, la jeune fille attendait "seulement" un enfant. Aux yeux de ses parents, ce fut pire que toutes autres maladies. Leur jeune fille unique, âgée de 17 ans, était enceinte. Il ne fallait pas être diplômé pour comprendre comment elle en était arrivée à cette situation, et cette pensée suffisait à donner des sueurs froides à son paternel. Le problème de la scolarité d'Alicia arriva en septembre. Pour sa mère, il était inconcevable qu'elle s'affiche partout, avec un ventre gros comme un ballon. Ses parents l'envoyèrent donc dans un pensionnat privé, dans le Tennesse. Et le père dans tout ça? Personne ne sut jamais qui il était, Alicia n'en parla à personne même pas à ses amies.

    « Il existe d'autres solutions, vous savez. »

    L'accouchement dura 16 heures. 16 heures interminables de souffrance et d'anxiété. 16 heures qui s'étaient évanouies en une unique seconde. Une seconde où Alicia avait posé les yeux sur son fils. Le petit garçon était tout joufflu, tout rose. Il avait de grands yeux foncés et quelques cheveux sur le crâne. Alicia n'avait jamais rien vu d'aussi beau, d'aussi parfait. Son bonheur n'avait pourtant duré que deux jours. Deux jours qu'elle avait passés, son fils dans les bras. Puis, sa mère était arrivée, flanquée de l'avocat de la famille. "Cet enfant doit être adopté! Tu n'as pas d'autres solutions ma chérie." Des mots qui transpercèrent le cœur d'Alicia. Comment aurait-elle pu abandonner ce petit être, son enfant. Tyrone. Fort heureusement, le loi était de son côté. Tout se passa très vite. Des papiers furent signer, un dernier regard réprobateur de sa mère. Puis elle fut seule. Ce qui n'était pas totalement correct. Elle n'était pas seule. Elle avait Tyrone. Ils formaient à présent une seule et unique famille.

    « Veux-tu m'épouser? »

    Les années avaient passées, apportant leur lot de difficultés mais également leur lot de bonheur. Alicia et Tyrone vivaient dans un petit studio, dans un quartier modeste de Chicago. Les Calligan leur avaient complètement tourné le dos, dès l'instant où Alicia s'était opposée à l'adoption de son fils. Ce ne fut pas les années les plus faciles de sa vie, mais Alicia savait qu'elle avait fait le bon choix, le seul choix possible. Pourtant, chaque jour était un combat. Exténuée par les deux emplois qu'elle occupait, à la fois caissière et serveuse, il ne restait plus beaucoup de temps à la jeune mère pour s'occuper de son fils. Les gardes alternées menées par la gardienne de l'immeuble et son amie de toujours, Mirabelle. Il s'agissait en tout et pour tout des deux seules personnes sur qui Alicia pouvait compter et sur qui elle osait s'appuyer. Alicia s'en voulait beaucoup de délaisser son fils, mais elle n'avait pas d'autres solutions pour tenir. Jamais elle n'aurait pensé qu'un enfant pouvait coûter aussi cher. L'année des 7 ans de Tyrone, tout changea. En beaucoup mieux. Cela faisait un an que la jeune mère fréquentait un homme de 32 ans. Mathieu. Un homme d'affaire, jeune, beau et riche. Un homme qui avait tout pour plaire. Mais qui ne portait d'attention qu'à Alicia. La jeune femme avait réussi à voler son cœur, il en était terriblement amoureux. Heureusement, Tyrone et Mathieu s'entendaient très bien. Le garçon prenait beaucoup de plaisir à avoir une image masculine dans son entourage, et Mathieu le considérait comme son fils. Le couple se maria en décembre, sous une fine neige et un soleil éclatant. Ce fut le jour le plus heureux de la nouvelle famille et rien n'allait venir changer cela.

    « Tyrone, je te présente ta sœur. »

    Trois années s'étaient écoulées. La nouvelle famille avait emménagé dans une petite villa dans la banlieue aisée de Chicago. La situation de Mathieu, le beau-père de Tyrone, facilitait grandement la vie de sa mère. Alicia avait en effet peut arrêter ses deux emplois et avait commencé des études de commerce en cours du soir. Pour elle, la vie reprenait là où elle l'avait arrêtée. En mieux. Elle avait enfin la possibilité d'entreprendre des choses, de passer du temps avec son fils, de prendre du temps pour elle. Ils devaient leur nouveau niveau de vie à Mathieu, on ne pouvait en douter. Mais Mathieu leur était tout aussi redevable. Bien qu'il avait tout ce qu'un être humain pouvait désirer, il lui avait toujours manqué ce petit quelque chose, ce petit truc qui faisait la différence entre une vie vide et une vie entière. Une famille. Tyrone était âgé de 11 ans quand sa mère lui avait annoncé la nouvelle. La famille allait s'agrandir. L'impatience des futurs parents était légèrement oppressant pour Tyrone. Une petite sœur? Cela lui faisait plaisir, oui. Mais il ne comprenait pas d'où venait toute cette agitation, toute cette hâte.
    Sa sœur vit le jour en plein mois de juin, sous une chaleur accablante. Lorsqu'il était venu la voir à l'hôpital, Tyrone était resté de longues heures émerveillé devant ce petit être, sa petite sœur - Erika. Elle avait de grands yeux, beaucoup trop ouverts sur le monde pour un bébé de son âge. Elle était minuscule et ne pesait rien lorsqu'il la prit dans ses bras, sous le regard attentif de son beau-père. Le charme de la petite avait opéré sur toute la famille. Mais plus que tout, sur Tyrone. Le jeune garçon éprouvait un attachement inconditionnel pour Erika. Il passait d'ailleurs tout son temps à s'occuper d'elle, à jouer avec elle. A être présent.


    « Vous avez entendu la nouvelle? Je n'avais jamais entendu une histoire aussi terrible »

    Tyrone avait fêté ses 20 ans. Comme il se devait, entouré de ses meilleurs amis. Ceux-ci lui avaient préparé une fête inoubliable. Alcool&Cie, danseuses exotiques, les moindres détails pour un anniversaire réussi avaient été pensé et mis en place. Il faut dire qu'on avait pas 20 ans tous les jours, et ses amis l'avaient bien compris. Son euphorie dura presque un mois entier. Tyrone avait l'impression d'avoir la vie devant lui, ce qui n'était pas faux. L'impression que rien n'était impossible, que rien n'était insurmontable. Et ces pensées optimistes lui donnaient beaucoup d'énergie et de fougue. Cela faisait deux ans qu'il était à l'université privée de Chicago, où il étudiait la sociologie. Il aurait pu continuer à habiter chez lui, l'université était plus que proche de son domicile. Mais il avait décidé de profiter pleinement de son expérience universitaire, étape importante dans la vie d'un homme, pensait-il. C'est pourquoi il apprit la nouvelle avec quelques heures de retard. Quand il y repensait, ça avait été peut-être mieux. Il aurait encore moins bien supporté le choc, s'il avait été présent.
    L'évènement avait eu lieu un samedi soir. Sa sœur, Erika, âgée de 9 ans était allée à un anniversaire, chez une de ses amies d'école. Tyrone était passée plus tôt dans la soirée et avait eu l'occasion de prendre des photos de sa petite sœur, vêtue de sa robe bleue ciel princesse. Ses longs cheveux blonds retombaient sur son dos, joliment bouclés. Elle l'avait regardé avec son regard bleu transperçant et lui avait décoché son sourire le plus pur.. juste avant de lui tirer la langue en s'enfuyant, riant comme une folle. Tyrone était ensuite retourné à l'université. Jusqu'à l'appel de sa mère. Un appel alarmant, dont la détresse dans la voix l'avait fait frissonné. Ce premier ressenti ne dura pas. Les gestes suivants étaient flous dans sa mémoire, tant il s'était trouvé dans un état second. Son portable qui tombait par terre, ses jambes qui le menaient jusqu'à sa rue, les lumières bleues, les bannières jaunes, la foule, les pleurs. "On dit qu'il est rentré comme un fou, qu'il avait bu", disait une vieille dame. "Il s'en serait d'abord pris aux fillettes", ajoutait sa voisine. Pour Tyrone, s'en fut trop. Les images qui défilaient sous ses yeux, le regard éteint de sa mère, les larmes de Mathieu. Cela ne pouvait être possible.

    « Boire pour oublier n'est pas toujours suffisant »

    Tyrone n'était jamais retourné à l'université. Le jour de l'enterrement, il avait adopté un visage fermé, impassible. Il n'avait prononcé aucun mot. Son regard était fixé sur un point invisible, droit devant lui. Il ne voyait rien, il n'entendait rien. Il n'était plus là. Personne ne lui en avait tenu rigueur cependant. Mathieu et Alicia - il ne pouvait même plus l'appeler "maman" - s'étaient enfouis dans un chagrin à égale mesure du sien. Les jours suivants, il était resté enfermé dans sa chambre, dans le noir. Il n'avait pas bougé de là pendant deux jours entiers. Il n'avait pas vu la lumière du jour, il ne voulait plus la voir. Pourtant, la vie continuait. Les jours commençaient, le soleil se levant, et se terminaient. Intenable et continue souffrance. C'est à ce moment-là que Tyrone avait voulu oublier. C'est à ce moment-là qu'il s'effondra complètement. Alcool, joins, drogues. Il avait tout pris, tout essayé. Mais rien n'avait effacé de sa mémoire les derniers mois atroces. Rien. Un an passa. Il traînait dehors, ses fréquentations se dégradant de jour en jour. Il revenait chez lui, ivre et anéanti. La douleur ne partait pas. Ses parents avaient du reprendre leur vie. Mathieu était retourné au travail, petit à petit. Alicia avait recommencé à voir ses amies. Ils n'allaient pas bien, mais ils devaient avancer. Et la vision de Tyrone, qui sombrait de jour en jour, étaient insoutenables. Ils l'envoyèrent voir des psychologues, des psychiatres. Il alla passé un mois dans une maison de désintoxication. Mais cela n'avait rien amélioré.

    « Tu t'en vas »

    Trois mots. Trois mots qui semblèrent une délivrance dans la bouche de sa mère. Trois mots qui ne lui firent aucun effet. Pourtant, ces trois mots résonnaient en lui. Une sorte d'espoir. "Tu t'en vas". Une chance de repartir à zéro. De brûler le livre de sa vie. D'en commencer un autre, tout nouveau, vierge de douleurs. Il avait pris le train pour Red Wing, sans un regard en arrière. Il ne voulait plus de cette vie. Ce n'était pas une vie. Il n'avait ni bagages, ni attaches. Il n'avait plus rien à regretter. Le train l'emmenait vers un endroit nouveau, un monde nouveau. Une dimension parallèle. Du moins, il l'espérait. Et il comptait bien faire tout ce qu'il pouvait pour partir sur un bon pieds.


Dernière édition par Tyrone Calligan le Jeu 15 Jan - 14:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tyrone Calligan
Admin Every silence hides a grief..
avatar

Nombre de messages : 640
Picture Of You :
I am : attracted

LIFE IS YOURS
Ton âge: 22 ans
Relations:
Crédit avatar: Devilsova

MessageSujet: Re: Tyrone Calligan - MODERATEUR   Jeu 15 Jan - 3:22


    Relations Quand il vivait à Chicago, Tyrone était un gars on ne peut plus sociable. Au lycée comme plus tard à l'université on ne le voyait jamais seul. Toujours entouré du même groupe d'amis, qu'il fréquentait depuis des années, il avait le contact facile, c'était peu dire. Au niveau sentimental, il avait eu comme la plupart quelques histoires sans lendemain. Les histoires d'un soir n'étaient pas tellement ce qu'il préférait, mais il n'arrivait jamais à s'attacher à quelqu'un, réellement. Ce qui faisait que ses relations n'avaient jamais dépassé la barre des 1 mois.
    Cependant, ce n'était plus ce Tyrone que vivait à Red Wing. Non, loin de là même. Le Tyrone qui avait débarqué sur le quai de la ville était beaucoup plus renfermé sur lui. Les autres, il n'en avait plus besoin. Plus du tout. Les autres, c'était synonyme de souffrance. Il n'en voulait plus. Et cela était valable autant pour ses relations amicales qu'amoureuses. Même encore plus pour les relations amoureuses. L'idée de s'attacher à quelqu'un, à nouveau n'était liée qu'à la peur de perdre cette personne. Et cette peur était la seule qu'il ressentait. Pourtant, il se dégageait de lui un tel charisme que beaucoup de personnes se sentaient "attirées" par lui. Et il ne parvenait pas toujours à mettre la distance qu'il gardait habituellement.

    Autres remarques Le jeune homme est très doué de ses dix doigts. N'y voyez pas des allusions perverses. Cela n'avait rien à voir. Tyrone savait joué du piano comme personne, aux dires de sa mère. Cependant, il n'avait plus joué depuis que sa soeur... Il n'avait plus touché à une touche et ne voulait plus d'ailleurs.

    Groupe? Attracted
    Pourquoi ce groupe? Quand Taylor Murphy avait disparu, le jeune homme n'avait pas été très surpris. Il connaissait un peu la demoiselle et savait quel cas c'était. En effet, la jeune fille débordait toujours d'énergie. Peut-être trop. Certainement trop même. Il n'était pas étonnant qu'elle se soit retrouvée dans une situation désagréable, ça semblait être le lot de beaucoup de personnes à Red Wing. Cela expliquait pourquoi il n'avait pas participé aux recherches. La jolie brune allait sûrement réapparaître d'elle-même dans les jours qui suivaient avec une nouvelle histoire délirante à raconter, il n'en doutait pas une seconde. D'ailleurs, on la retrouva très vite. Mais pas dans l'état auquel Tyrone pensait. La jeune fille était morte. C'était tout ce qu'il savait. Le simple fait d'entendre ce mot, de devoir le prononcer, le jeune homme en avait la nausée. Morte. Trop de souvenirs qu'il avait péniblement enfuis dans un coin de sa tête. Trop de souvenirs qui refirent surface, encore plus douloureux qu'avant. Cela n'expliquait pas son attitude, mais à vrai dire même lui ne le comprenait pas. Cette "attirance" qu'avait cette histoire sur lui était totalement incompréhensible. Au fond de lui, Tyrone ressentait le besoin de comprendre. Comprendre ce qui avait poussé un être humain à tuer, de sang froid. Comprendre comment on pouvait arracher la vie à une personne. Un espoir résonnait dans son esprit, qu'il tentait de faire taire. S'il comprenait, il pourrait oublier. Il pourrait arrêter de penser. Mais pour comprendre, il faudrait qu'il le rencontre.. Et cela n'allait pas être facile. Mais Tyrone allait y arriver. Il le devait.


    Like a Star @ heaven P E R S O N N A L I T E

    Avatar Robert Pattinson
    Poste vacant OUI [X] NON [ ]


    Like a Star @ heaven D E R R I E R E . L . E C R A N

    Pseudo ou prénom Calliopé
    Âge 18 ans
    Multinicks ? Non

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tyrone Calligan - MODERATEUR   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tyrone Calligan - MODERATEUR
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Réécriture et modifications des rôles
» Règlement du forum :
» Modérateur de chat
» Demande pour etre modo
» Coeur Doré [Modérateur de la CB]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Highway To Hell :: First :: ▬ Présentation-
Sauter vers: