AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Far away from home |Skyler|

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Madyson Riley

avatar

Nombre de messages : 189
Mood : In love
Relationship : Difficult
Picture Of You :
I am : curious

LIFE IS YOURS
Ton âge: 20 ans
Relations:
Crédit avatar: Lora

MessageSujet: Re: Far away from home |Skyler|   Mar 24 Fév - 13:10

    Une fois sa question posée, Madyson replaça son regard sur la photo de l'enfant. Elle dégageait quelque chose d'incroyablement attirant et à la fois repoussant. Elle semblait cacher un fort caractère derrière son visage d'ange, et Madsyon sentit qu'elle devait être très heureuse car ses parents ne pourraient rien lui refuser. Cette petite devait faire fondre le cœur de ses parents d'un simple regard. Elle était si belle... Il est vrai que Madyson aurait put le gifler pour lui faire comprendre qu'elle n'aimait pas particulièrement ce genre de jeu là, pour essayer de faire en sorte qu'il ne recommence pas. Mais elle ne l'avait pas fait, et ce pour deux raisons: la première était qu'elle n'était pas sûre que ça lui aurait servit de leçon, il était tellement têtu; et la seconde était que de toute façon, elle était tellement subjuguée par cette petite qu'elle ne connaissait pas qu'elle se voyait mal juger Skyler las-dessus.

    La jeune femme leva les yeux vers Sky qui la contemplait, elle ou la photo?, avec des yeux à la fois admiratifs, fiers et heureux de partager ça avec quelqu'un d'autre. Skyler lui avait donné la raison de pourquoi il ne lui en avait pas parlé plus tôt. Et aussi étrange que cela puisse paraître, Madyson ne comprenait pas réellement les mots qu'il venait de prononcer, mais elle comprenait l'idée générale; il s'agissait de la même raison de pourquoi elle ne parlait pas à grand monde de ses parents. D'abord parce qu'il n'y avait rien à dire, et ensuite parce qu'elle voulait couper tout lien avec eux. Dès l'instant où ils l'avaient envoyée à Red Wing, ses parents savaient pertinemment ce qu'ils faisaient au point d'envoyer leur fille à la mort quasi-certaine? C'était cruel, mais Madyson était persuadée que sa mère en serait capable. Au moins, Madyson morte, sa mère aurait eu ce qu'elle voulait; plus personne pour l'empêcher de se détruire la santé.

    Il est vrai qu'il valait mieux que Skyler ne lui dise rien à propos de son passé étant donné qu'elle avait eu une expérience dure et mauvaise avec sa mère et la drogue. Ca l'avait peut-être même plus traumatisée que ce qu'elle voulait bien le croire après tout, mais elle n'arrivait même plus à prononcer le mot "drogue". C'était ce qui avait détruit la vie de sa mère alors pourquoi voudrait-elle en parler à nouveau? Elle ne voulait pas. Alors à votre avis comment aurait-elle réagit si Skyler lui avait dit qu'il se droguait avant d'arriver à Red Wing? Probablement mal, même si elle était prête à tout lui pardonner, cette partie là serait moins aisée à oublier dans les erreurs du passé. Essayez un peu de la comprendre; la drogue avait détruit sa famille, sa mère, mais aussi son père qui était aux ordres de sa mère en quelque sorte, il avait trop peur de la perdre en la dénonçant et préférait la regarder se détruire à petits feux plutôt que de ne rien faire. L'amour pouvait être si étrange...

    - Peu de gens le savent, hein ?

    Fit-elle à l'allusion qu'il venait de faire en disant que c'était son secret. Elle n'attendait pas vraiment de réponse, c'était juste un genre de constatation. Madyson était à la fois flattée qu'il lui confie un truc pareil, à la fois un peu perturbée par sa révélation. Sans vraiment s'en rendre compte, savoir qu'il avait aimée une autre avant elle, et qu'il l'aimera peut-être à jamais, certes d'un amour moins fort que celui qu'il éprouvait pour Mady, la rendait jalouse et méfiante. La jeune femme lui tendit la photo pour qu'il la reprenne, posant ses yeux une dernière fois sur la petite fille. La jeune femme lui demanda, la curiosité refaisant surface:

    - Et sa mère?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-x-files.forumactif.org
Skyler Stewart

avatar

Nombre de messages : 957
Relationship : ...
Picture Of You :
I am : attracted

LIFE IS YOURS
Ton âge: 20 ans
Relations:
Crédit avatar:

MessageSujet: Re: Far away from home |Skyler|   Mar 24 Fév - 20:10

    La drogue avait détruit la vie de madyson plus directement qu'elle n'avait détruit la sienne. Parce qu'au fond, elle avait également détruit la sienne mais lui avait préférer s'en sortir que de continuer. Sa famille avait été, et serait toujours, quelque chose d'important dans sa vie et il était près a tout, ou presque pour la garder. Il avait commencer la drogue pour aider sa mère a avoir de l'argent, enfin en vendre c'était pour 'aider, en consommer c'était pour pouvoir travailler assez longtemps sans dormir pour ramener d'avantage d'argent, et malgré que se fut pour sa mère, la drogue avait casser leur lien, un liens fort qu'ils avaient garder au fils des années, qui avait granit. mais en plus de casser se lien, ça l'avait pousser dans une dépression total a force de venir chercher son fils au poste pour possession de drogue. Oui, sky ne détestait pas sa mère comme Mady semblait détester la sienne, non il ne voulait pas ne plus entendre parler d'elle, bien au contraire, non ce n'était pas sa mère qui l'avait envoyer ici, non il ne la détesterait jamais pour ça. Et puis il y avait sa fille, qu'il 'n'avait pas vu, embrassé, entendu rire, depuis 3 ans. Cela ne faisait que deux ans qu'il était a Red Wing, mais avant d'arriver sa mère avait refuser qu'il la voit tant qu'il n'aurait pas arrêter la drogue, ne connaissait sa condition, il avait continuer, et puis il y avait eu le moment entre le moment ou il était partie de chez et son arriver ici ou il ne l'avait pas vu, en additionnant les mois, cela faisait 1 ans environs, plus ses deux ans a Red Wing, 3 ans, et ça, 3 ans sans la voir, c'était a cause d'un épisode de a vie : la drogue.

    non, personne ne l'avait envoyer ici, on c'était contenter de le mettre a la porte de chez li et il était venu comme un grand, pour tout arrêter, toute ses conneries, pour arrêter de perdre un par un les gens qu'il aimait. Alors d'acore il avait récupéré sa fille, ou du moins il pouvait avoir de ses nouvelles et par cette intermédiaire des nouvelles de sa mère, mais en fait il avait définitivement perdu sa famille. Tant qu'il resterait la sa mère serait coincé dans cette asile de fou, sa fille livrer aux mains de la plus incapable des mères, une mère qui laissait sa fille le soir avec son père, un père atteint de Parkinson, et qui sortait. Une mère qui n'avait pas mit sa fille a l'école une seul seconde, une mère que Sky soupçonnait de boire vu les descriptions de sa fille. Il 'n'aimait pas la savoir la bas, mais il était bien obliger, et puis c'était sa mère, tant qu'elle n'aurait pas arrêter de le haire et décider d'arrêter de lui pourrir la vie pour des mots il ne pourrait rien faire, mais au fond, malgré cette haine qu'elle lui louait, malgré le ait qu'elle laisse sa fille seule avec un vieil homme sur lequel le temps avait fait des ravages et un frère drogué, Sky était sur qu'elle aimait sa fille autant que Sky aimait l'enfant et qu'elle pouvait être une bonne mère, elle lui avait prouver dans le passé.

    En effet peu de gens était au courant, et il ne voyait pas l'intérêt de le crier sur tout les toits, mais bon même si il n'avait pas eu l'intention de lui n parler, il 'n'avait pas put résister a l'idée de voir sa réaction, aussi bien dans la possibilité qu'il parle d'une femme et non d'une enfant, mais a l'entente de a nouvelle elle-même. Il fallait l'avouer Madyson réagissait mieux qu'il ne l'avait imaginer, e pourtant c'était la seule partie de son passé qu'il ne pouvait effacer, la seule qu'il ne voulait effacer. Il pouvait renoncer a tout si Madyson lui demandait, mais pas a Karolyn, comme il ne pouvait renoncer a Madyson si Karolyn le lui demandait, c'était deux personnes sans lesquels il ne pouvait pas vivre, sans lesquels il ne voulait pas vivre, si elles ne l'acceptaient pas ça serait le pire déchirement qu'il ne connaîtrait jamais. Mais il n'y avait aucune raison, a voir le regard de Madyson elle acceptait parfaitement cette partie du passé de Sky, et il avait déjà parler a Karolyn de Mady et rien que dans ce qu'il lui avait dit elle semblait déjà bien l'aimer, mais de la a être sur qu'elle accepterait de partager le coeur de son pere...

    Il ne répondit pas a sa question, il se contenta d'hocher légèrement la tète. En effet peu de gens était au courant, et il ne mettrait personne au courant de si tôt, pas avant d'être sur que sa fille face définitivement et totalement partie de son futur, or vu la haine qu'avait sa mère contre lui il n'était sur de rien, alors si c'était pour que dans le futur, aussi lointain soit il, il doivent souffrir de la perte de contact avec sa fille il ne voulait pas que les gens ai a lui demander des raisons, des nouvelles ou autre. Si il était sur alors il en parlerait, pas avant. Quand elle lui demanda pour la mère de la petit il inspira et sourit. Il haussa légèrement les épaule. Qui avait il a dire ? Après tout Jenny avait fait partie de sa vie, de ses personnes proches, des personnes auquel il pensait tenir mais ça n'avait été rien d'important, non rien du tout. D'acore il avait eu un enfant avec, mais il c'était rendu compte depuis déjà un moment de qui elle était, de la personne détestable et détesté qu'elle était, et encore plus aujourd'hui, il se demandait même si il l'avait un jour aimer réellement. Il avait crut être amoureux d'elle quand il avait 6 ans, et qu'il s'asseyait dans un arbre et la regardait passer, et pourtant, il en venait a se demander si il l'avait réellement aimer...


    - Jenny ... la pire peste qu'on ... qu'on puisse espérer croiser dans sa vie... C'est... c'est l'erreur qui me coûte le plus cher. Elle me hait depuis un moment, je la hais depuis moins longtemps mais je la hais. Tu n'as pas a t'en faire pour elle, elle fait partie des épisodes de mon passé qui ne seront plus jamais important, un passé réellement passé. Elle est mon passé, tu es mon présent, et mon futur...

    Non elle n'avait pas a s'en faire, elle n'aurait jamais a s'en faire, jamais. Jamais, jamais, Jenny ne ferait jamais plus rapatrie des personne. en prononçant son nom il ne regardait même plus Madyson tellement il semblait détester ne serait ce que son nom. Il remit la photo dans sa poche, ressaisit sa main et continua a avancer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Madyson Riley

avatar

Nombre de messages : 189
Mood : In love
Relationship : Difficult
Picture Of You :
I am : curious

LIFE IS YOURS
Ton âge: 20 ans
Relations:
Crédit avatar: Lora

MessageSujet: Re: Far away from home |Skyler|   Mer 25 Fév - 17:38

    Aussitôt qu'elle aviat posée cette question, Madyson l'avait regrettée, et s'était maudite une fois de plus pour sa curiosité malsaine. Et le silence que Skyler observa pendant un petit moment sembla renforcer son erreur. Elle se mordit la lèvre inférieure avant d'attendre patiemment qu'il réponde quelque chose. L'image de Karolyn apparut dans son esprit, et apaisa quelque peu la jeune femme qui contemplait Skyler le cœur battant. La jeune femme n'en tira aucune conclusion et observait toujours Skyler qui hocha la tête pour répondre à sa question précédente. C'était le secret. C'était son secret, probablement le plus précieux, celui qui, telle une clef, permettait d'ouvrir son cœur, permettait de le connaître par cœur. En soi, c'était déjà un beau cadeau que de révéler un secret pareil. Aussi Madyson se força à garder le silence par respect pour Skyler.

    Les mots qu'il prononça pour lui répondre n'étaient pas ceux auxquels Mady s'était attendue. Elle ne pensait pas que ses liens avec Jenny, puisqu'elle s'appelait ainsi, auraient pu se briser en si peu de temps. Madyson s'interrogeait sur ce qui avait bien pu le pousser à partir, à s'éloigner de tout ça, mais en tous cas, ça devait être une excellente raison. Elle n'avait pas encore eu la chance d'être mère, certes. Et elle n'osait jamais imaginer la douleur et la souffrance que l'on devait éprouver si on s'éloignait de son enfant, de sa création de chair, de son parfait soi en miniature. Ça devait être la raison de beaucoup de folie des hommes, et ça devait pouvoir briser un homme ou une femme. Les relations étaient si complexes entre les humains, tout comme les liens qui les unissaient, que Madyson sembla saisir pourquoi Skyler s'interrogeait à la psychologie. C'était un terrain vaste, qui serait toujours d'actualité, avec plein de choses intéressantes à découvrir. Finalement, les humains se comportaient-ils comme des animaux?

    La haine qu'il éprouvait pour cette certaine Jenny fit s'embraser le cœur de la jeune femme: que lui avait-elle fait pour qu'ils se haïssent mutuellement? Les sourcils froncés, elle ruminait cette question, lorsque des mots doux virent troubler ses pensées telle une goutte d'eau ayant des répercussion sur le calme des eaux. Jamais elle n'aurait à s'inquiéter. Skyler lui avait précisé qu'elle était la seule femme à occuper ses pensées, et qu'il en serait ainsi. Elle était son futur... Cette phrase était si belle que Madyson ne put retenir un sourire charmé. Ce dernier reprit sa main, et les deux jeunes gens continuèrent à avancer dans la pénombre. Ils avaient quitté la plage depuis un bon quart d'heure à présent, et s'avançaient toujours vers la direction de l'université. Ils seraient arrivés dans une dizaine de minutes, pensa Mady. L'heure fatale approchait, et toutes ses pensées convergèrent vers le but de cette journée: retrouver Arizona. Madyson se rendit compte que sa robe était sèche, ce qui l'amena à conclure qu'ils devaient avoir passé beaucoup de temps à ne pas parler et marcher, chacun devant être profondément plongé dans ses pensées respectives. Des fois, Madyson avait l'impression qu'un lien leur permettait de se comprendre à travers la pensée, sans paroles. Ils n'avaient pas besoin e mots pour se comprendre. Était-ce ça, la prochaine étape de l'évolution?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-x-files.forumactif.org
Skyler Stewart

avatar

Nombre de messages : 957
Relationship : ...
Picture Of You :
I am : attracted

LIFE IS YOURS
Ton âge: 20 ans
Relations:
Crédit avatar:

MessageSujet: Re: Far away from home |Skyler|   Jeu 26 Fév - 0:41

    Sky ne réalisait pas le chemin qu'ils avaient parcourut, et c'était bien dommage ça lui aurait permis de profiter d'avantage de ses moments. Dans peu de temps, ils devraient se séparer, elle partirait vers une route incertaine, et lui vers une route bien certain , celle de son lit. Il se voyait déjà, regardant le plafond, les mains derrière la tète, réfléchissant a ce qui pouvait bien se passer a ce moment la avec Madyson. Il pourrait s'imaginer le pire. ou alors il pourrait l'imaginer, retrouvant Arizona, et rentrant bien sagement chez elle. Si ça se trouve ils la retrouveraient rapidement et elle rentrerait tout aussi rapidement. Ou alors ils passeraient la nuit a la rechercher et ne rentrerait qu'au petit matin. Sky 'n'aimait pas l'idée qu'elle rentre tard, que se soit a cause des recherches ou pour d'autre raison. Chaque seconde sans son contact lui semblait interminable, qu'allait il devenir cette nuit alors qu'elle partirait ?Perdu, seul, il attendrait durant la plus interminable des nuits qu'il ne li aurait été donner de vivre, et sûrement pas la dernière. Mais c'était diffèrent, passer la nuit loin d'elle en la sachant a l'abri était complètement diffèrent de passer la nuit loin d'elle ne la sachant en danger. Dans un cas il passerait la nuit a penser a elle et a l'envie de la revoir qui le rongeait, et dans l'autre il penserait a elle, a l'envie de la revoir qui le rongeait et a l'inquiétude qui l'entourait.

    Madyson semblait s'en vouloir d'avoir demander pour Jenny, et ça l'amusait intérieurement, après tout, elle avait le droit de savoir. Jenny avait eu une grande place dans sa vie, mais ce n'était pas par rapport a elle que les femmes qu'il avait put fréquent avant d'arriver ici c'était sentit menacer. Sky n'était pas un petit garçon a sa maman, mais il aimait sa mère énormément, affolement. Mais Madyson ne pourrait jamais s'en rendre compte, et c'était mieux dans un sens. Elle ne connaîtrait jamais qu'une seule des deux autres femmes de sa vie, sa fille. Et la vous vous demandez,mais aime t-il sa mère autant qu'il n'aime Madyson ? Et je répond, non. Ce lui aurait sembler impossible quelques heures plus tôt mais non, sa mer restait quelqu'un d'important mais Madyson 'était bien plus, beaucoup plus, trop. Madyson était devenu en quelque heure plus qu'une personne a aimé, une drogue, sa drogue, une drogue légale, une drogue incroyablement meilleur que les autre, sa drogue, sa Madyson. Plus personne ne pouvait être aussi importante qu'elle, il le savait, cette fois si, il en était sur et certain, il aurait mit sa vie en jeu sur le fait qu'il n'aimerait jamais personne de la même façon qu'il l'aimait. Il le savait, quand il posait ses yeux sur elle, quand elle posait les sien sur lui, quand elle le touchait, quand elle l'embrassait, pour tout.


    - Plus de questions ? Puisque c'est l'heure des revelations...


    L'heure semblait être celle des révélations alors t'en qu'a faire si elle en avait d'autre elle pouvait toujours les poser. Évidement il y avait certaine questions auxquels il refuserait de répondre. Ce qui 'lavait emmener ici par exemple, il ne dirait jamais complètement la vérité, il dirait toujours que son heure avait sonner, ou qu'il devait partir, peut être même dirait que sa mère le lui avait demander, mais il ne dirait pas qu'il avait été impliquer a plusieurs choses illégales pour lesquels il c'était fait presque toujours attraper au moins une fois. Ça il refusait d'en parler, ça lui permettait de garder ses remords pour lui, de garder ses faiblesses. Pour toute auprès questions il ne voyait pas de raison de ne pas y répondre, il ne voyait a quel question il ne voudrait pas répondre, mais ça restait a voir. Évidement, si il demandait a Madyson si elle avait d'autre question c'était pour poser les sienne après, a vrai dire, il n'en avait qu'une sérieuse, une seule qui pouvait en amener plusieurs, " était elle déjà tomber amoureuse ". Cette question le titillait. Il devait la poser, ou plutôt il mourait d'envie de la poser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Madyson Riley

avatar

Nombre de messages : 189
Mood : In love
Relationship : Difficult
Picture Of You :
I am : curious

LIFE IS YOURS
Ton âge: 20 ans
Relations:
Crédit avatar: Lora

MessageSujet: Re: Far away from home |Skyler|   Jeu 26 Fév - 23:11

    Finalement, ce fut Skyler qui rompit le silence qui s'installait en se faisant une place entre eux à chaque seconde qui passait sans paroles. Il lui demanda si il lui restait des questions non posées, si elle avait envie de savoir d'autres choses. A vrai dire, Madyson n'avait pas vraiment vu ça comme un interrogatoire, mais commençait à l'envisager comme un dialogue de révélations comme Sky venait de lui dire. Ca n'était pas dans l'habitude de Madyson de dévoiler ses secrets et encore moins d'en écouter. A part quelques rares personnes, elle n'avait jamais parlé de son passé. Elle ne voyait pas l'intérêt de s'apitoyer sur son sort en faisant croire qu'elle était malheureuse puisque c'était faux. En réalité, elle commençait à voir son passé comme quelque chose de bien.

    Expliquons: malgré tout ce qu'il s'était passé entre elle et ses parents, entre elle et sa mère, le fait qu'elle l'ait envoyée ici, le fait qu'elle aie failli craquer plus d'une fois à cause de la drogue, de la pression, de la colère, Madyson était presque heureuse que ça se soit produit. En effets le point positif dans toute cette histoire, c'était qu'elle était venue ici. Premièrement à Red Wing, malgré les meurtres et les mystères ainsi que les gens parfois bizarres, c'était un peu comme son chez-elle. Elle se sentait bien las-bàs, peut-être parce qu'elle avait enfin trouvé des gens qui ressentait comme elle, mais surtout parce qu'elle avait trouvé des personnes aussi très différentes d'elle. Et c'était toujours très instructif de parler avec elles, car leur point de vue différait toujours, et Mady était intéressée de savoir ce que les autres pensaient sur tel ou tel sujet. Deuxièmement, à Red Wing, elle aviat rencontré une personne. Et cette personne était formidable. C'était à la fois une personne semblable à elle, à la fois son parfait opposé. Ils s'entendaient extraordinairement bien, sauf sur quelques sujets où leurs opinions divergeaient. Malgré ça, elle vouait une admiration, une tendresse, une affection ainsi qu'un amour sans bornes à cette personne. Un sourire s'étira sur les lèvres de la jeune femme à cette pensée, et elle en profita pour répondre à Skyler:

    - L'interrogatoire est terminé, Monsieur Stewart.

    Son sourire s'élargit, et elle se prépara à être questionnée elle aussi. Certes, elle répondrait dans la limite de ce qu'elle voudrait dire, mais une confiance aveugle la poussait parfois à tout raconter, à trop en raconter ce qui faisait qu'au bout du compte, elle était déçue de ces personnes. Alors qu'elle repositionnait ses yeux bleus électrique sur la route, elle distingua une forme dans l'obscurité (qui commençait déjà à s'éclaircir signe des premières lueur de l'aube) une silhouette qu'elle ne connaissait que trop bien: le pensionnant Red Wing. Son Chez-elle, sa maison. Elle était partagée entre un sentiment de réconfort d'être rentrée, une déchirure en son cœur pour quitter Skyler et une fatigue qui lui tomba dessus lorsqu'elle pensa à son lit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-x-files.forumactif.org
Skyler Stewart

avatar

Nombre de messages : 957
Relationship : ...
Picture Of You :
I am : attracted

LIFE IS YOURS
Ton âge: 20 ans
Relations:
Crédit avatar:

MessageSujet: Re: Far away from home |Skyler|   Ven 27 Fév - 22:17

    Sky n'avait pas vu ça comme un interrogatoire, mais plus comme un des rares moments ou il serait près a parler. Car oui, a cette instant précis il aurait put lui dire énormément de chose, cela pouvait bien rapidement changer et il pouvait d'un instant a l'autre décider de ne plus vouloir parler. Il avait confiance en elle et la crainte de ce qu'elle pourrait penser de lui, l'animait certes, mais ne le pousserait pas a lui cacher des choses. Cependant il y avait des moments de son passé dont il n'était pas fier et qu'il préférait oublier, simplement oublier. Il y avait des chose dure a oublier, la première fois qu'il avait toucher a la drogue, la première fois qu'il en avait vendu, la sensation que cela faisait quand on vous annonçait qu'un de vos clients avait fait une overdose. Au moment ou vous annonçait ça, on ne pensait pas a la personne, on ne pensait qu'a l'argent qu'on perdait et au moyen de se faire plus de clients pour compenser de déficit que cette overdose entraînerait, et cela arrivait souvent, tellement souvent qu'a l'époque les jeunes qui venait se fournir chez " Syko" étaient nombreux, très nombreux, tellement nombreux qu'il lui arrivait parfois d'être en manque lui même parce que ce qui le motivait était l'argent. avec le recule, il se rendait compte qu'en plus de foutre sa vie, et celle de sa mère, en l'air il avait foutu en l'air celle de centaine de personne a qui il avait fournit une drogue, pas toujours des meilleurs. Il voulait oublier ses erreurs, oublier le fait que des gens aient frôler la mort, ou même pire, oublier que des familles c'était déchirer comme la sienne un peu a cause de lui, oublier toute les fois ou il avait été ruer de coup parce qu'il n'avait plus de drogue, ou qu'elle n'était pas toujours a leurs goûts, mais croyez vous que ce retrouver a l'hôpital l'aurait arrêter ? Combien de fois était il rentrer chez lui en sang, sans vouloir se déplacer, ou il était juste monter dans sa chambre, 'n'avait pas manger, ne c'était pas droguer et avait juste essayer de dissimuler ses plaies pour éviter que sa mère ne pose de question ? Des centaines. Mais l'esprit d'une mère est bien plus puissante que celui d'un enfant voulant lui cacher la vérité et elle avait toujours sut, principalement parce qu'a se moment la il 'l'ignorait pendant des jours, qu'il avait encore était battu et qu'il ne lui dirait pas pourquoi. Dire que sa mère ignorait ce qu'il faisait serait la prendre pour une idiote, mais jamais il 'n'avait prononcer le mot "drogue" l'un devant l'autre, et ça suffisait a Skyler pour être sur qu'elle ne le soupçonnait pas, ce qui était faux.

    Alors oui il voulait oublier, et il était possible qu'il ne veuille plus répondre a de quelconque questions sur son passé qu'elle pourrait lui poser dans un futur plus ou moins proche, tout comme il était possible qu'elle sache bien s'y prendre et qu'il veuille y répondre. Mais combien de personne était au courant de tout sur ce qu'il avait fait ? Combien? Trois, lui, un peu normal vu qu'il l'avait fait, John, le frère de Jenny , son collaborateur pendant des années et des années qui avait aussi été son confident, et Prudence, a qui il avait tout dit un soir et jusqu'à maintenant il n'avait jamais regretter. Oui, trois personnes étaient au courant de tout, n'était ce pas déjà trop ? Risquerait il de perdre celle qu'il aimait par honnêteté ? Serait il près a courir se risque ? non, jamais, il préférait lui mentir comme il avait mentie a ses proches, plutôt que de la perdre, même si cela pourrait dire qu'il la perdrait de toute manière car certaine personne considérait le mensonge comme une chose horrible signe d'un manque de confiance, lui n'aimait pas mentir mais si il devait le faire c'était pour protéger la personne, pour protéger leurs liens ensemble. Il avait détruit celui avec sa mère pour des mensonges, mais avec Madyson c'était diffèrent, bien diffèrent, trop diffèrent. Serait ce une erreur qu'il voudrait prendre le risque de refaire ? Oui, car au fond, il préférait la perdre et avoir essayer de la garder que de la perdre sans avoir lutter.

    Elle n'avait plus de question, et dans un sens, c'était plus par politesse qu'il avait poser cette question parce que pendant le court temps de réponse son stress était monter. Et si elle lui avait poser des questions auquel il ne voulait pas répondre, auquel au fond, elle ne voulait pas de réponse. C'est ce qu'il lui aurait dit, " tu ne veux pas réellement le savoir" ou alors " il vaux mieux que tu l'ignore". Il fallait avouer que la deuxième solution aurait put l'alerter, mais la première aussi. C'était donc mieux qu'elle n'ai pas de question, par contre ce qu'elle ignorait, c'est qu'elle n'aurait pas toujours les réponses dans le futur.


    - Bien... J'ai moi même une petite question qui... me... démange. Êtes vous déjà tomber amoureuse mademoiselle Riley ?

    Évidement il avait prit un petit air innocent et même un air détacher, alors que la réponse il la voulait vraiment il faisait comme si il 'n'avait rien demander. Comme elle avait dit " Monsieur Stewart", lui avait évidement dit " Mademoiselle Riley", d'un faux air chic, un de ses airs qu'il n'avait jamais compris et dont il se moquait si souvent en imitant. Oui il aurait put lui poser des questions sur son passé, et si il ne le faisait pas ce 'n'était pas parce que cela ne l'intéressait pas, au contraire, il aurait voulut savoir ses petits secrets, ses petits péchés, ses petits vices, ce qui l'avait emmener ici. Mais il espérait qu'un jour elle se confierait d'elle-même a li, qu'il 'n'ai pas a le lui demander, comme ça elle n'aurait pas a lui en vouloir pour ça, et il espérait même qu'un jour ils pourraient parler tout deux de leurs passés sans risquer de perdre l'autre, même si c'était sur, quoi qu'elle ai put faire dans le passé jamais elle ne le perdrait. Oui, Sky se demandait pourquoi Madyson était la, après tout, c'était une gentille fille, il ne la voyait pas mêler a l'illégalité. Alors soit elle avait énormément changer soit... c'était ses parents le problème. Vu que Sky ne pensait pas que les gens peuvent réellement changer il avait tendance a croire que ça avait un rapport avec ses parents, ou tuteurs peut être même. C'était toute les solutions qu'il voyait. Mais Sky n'aimait pas parler de sa mère folle et de son père disparut, alors il était hors de question qu'il force Madyson ou qu'il la question a propos de ses parents.

    Le pensionnat commençait a se faire voir. Il y a encore deux ans, jamais il n'aurait crut l'importance qu'aurait put prendre cette endroit pour lui. Ce n'était pas seulement de lieux ou il passerait quelques années de sa vie, c'était le lieu ou son obsession pour le tueur, pour les tueurs était née, c'était la ou il l'avait rencontrer, la ou il avait décider de l'aimer, même si cette décision n'avait jamais dépendu de sa volonté. Plus ils avançaient plus il sentait le moment de leur séparation arriver, et elle qui partirait vers un danger incertain. A vrai dire, Sky n'était pas du genre froussard, mais la ce n'était pas lui, c'était elle, c'était Madyson, alors oui, il avait peur. Si jamais on aurait dit ça a ses anciens amis ils auraient tous éclater de dire avec un "Syko ?!" étonné. Car oui, Skyler était un de ceux qui n'avait pas peur, celui qui est tellement inconscient du danger qu'on l'envoie des qu'il y en a un peu. La première fois qu'on 'lavait envoyer il avait 14 ans, il devait récupère de la drogue pour celui qui deviendrait son collaborateur et il ne s'en était pas sortit indem. Le mec chez qui il devait en acheter était louche, et faisait peur a beaucoup, mais sky n'avait vu une lieu que dépression et douleur, il n'avait pas eu peur. Quand il était rentrer, il avait la drogue, et une entaille énorme sur le dos. Croyez vous que ce fut la dernière fois que Sky y était aller ? non, il y était retourner souvent même, sans qu'une once de peur ne le fasse douter. Alors non c'était pas quelqu'un qui avait peur du danger, tant que c'était pour lui, mais pour ceux qu'il aimait... Il avait peur pour Madyson, comme il avait l'impression de ne jamais avoir eu peur de sa vie, pour la première vrai fois de sa vie, et pourtant il savait que cette peur ne ferait qu'amplifier plus la nuit passerait.


    - Tu veux vraiment y aller ?


    C'était sortie tout seul, comme un léger message douloureux, comme honteux. Non, il n'était pas fier de poser cette question, pas du tout même, mais il l'avait quand même poser et ne pouvait ni ne comptait revenir en arrière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Madyson Riley

avatar

Nombre de messages : 189
Mood : In love
Relationship : Difficult
Picture Of You :
I am : curious

LIFE IS YOURS
Ton âge: 20 ans
Relations:
Crédit avatar: Lora

MessageSujet: Re: Far away from home |Skyler|   Dim 1 Mar - 14:22

    De son côté, Madyson se demandait si Skyler avait toujours été comme ça. Aussi gentleman, charmeur, drôle, serviable, attachant, souriant, prenant soin des autres. Peut-être était-ce l'université qui l'avait changé, ou alors un événement passé à son arrivée ici, ou bien, il se pourrait qu'il ait été comme ça dès sa naissance. Mady ne pouvait qu'imaginer comme le fait d'avoir un enfant comme lui devait être quelque chose de merveilleux. Bien sûr, si elle disait ça, si elle pensait ça, c'est qu'elle ne connaissait pas le passé de Skyler, le fait qu'il ait touché et vendu de la drogue, qu'il n'ai pas toujours été l'homme qu'elle connait à présent. Il ne lui en avait jamais parlé de son passé, mais peut-être était-ce mieux ainsi. valait-il mieux une relation approfondie, quitte à ne pas être totalement honnête avec l'autre plutôt que de risquer de le perdre à cause des erreurs passées? Après tout, ça n'était pas Madyson l'étudiante en psychologie, mais il lui arrivait des fis de se poser des questions qui pourraient faire de vrais sujets de philo.

    La question que Skyler lui posa la désarçonna quelque peu. Était-elle déjà tombée amoureuse? Sans réfléchir, Madyson lui aurait répondu non, mais elle ne savait pas bien ce qu'il entendait par là. Était-ce un amour comme ils vivaient en ce moment, profond, passionné et tendre à la fois, ou bien, un amour plus sincère, basé sur l'honnêteté et la connaissance de l'autre? De toutes façon, dans les deux cas, Madyson n'était pas tombée amoureuse. Elle réalisa à quel point sa vie avait semblé manquer de quelque chose avant qu'elle ne découvre ses véritables sentiments. Un maillon de sa vie se complétait et renforçait les autres grâce à ce sentiment si fort. Et puis outre l'aspect qu'il le fallait pour vivre ce sentiment, c'était si agréable que ça dépassait toutes les attentes. Cette sensation d'invincibilité, de protection, de confiance, de bien-être, de bonheur, qu'on éprouvait n'était comparable à nulle autre. C'était unique, et c'était ce qu'ils partageaient.

    - Figurez-vous que non, Monsieur, je n'en ai jamais eu l'occasion.

    Ça pouvait peut-être paraître étrange, mais c'était ainsi. En serait-il rassuré? Déçu? Madyson n'en savait rien pour une fois, et à vrai dire, elle avait presque peur de sa réaction. Le jeune homme en chaîna sur une phrase qui sembla sortir toute seule, sans qu'il puisse la retenir, mais qui heurta Madyson de plein fouet. La jeune femme ne savait pas si elle aurait la force de lui répondre honnêtement, et plus encore, elle ne savait pas si elle devait lui répondre honnêtement. Il chercherait encore une raison pour la faire douter, l'empêcher d'y aller, la garder près de lui. Mais tôt ou tard, leur séparation allait arriver, et Madyson l'avait compris bien avant qu'ils ne franchissent le portail. n guise de répons,e elle lui prit la main, l'arrêta, et se plaça sur la pointe de pied pour arriver à sa hauteur et déposer un baiser glacé sur les lèvres du jeune Skyler. Devait-elle réellement répondre à ça ? Elle savait qu'il avait peur pour elle, elle avait peur pour elle, elle avait peur pour eux. Qu'allait-il advenir une fois cette nuit passée? Cette nuit de recherche d'Arizona? Si elle revenait leurs retrouvailles en seraient d'autant plus touchantes et belles. Mais dans le cas contraire... se reverraient-ils un jour? Ce fut comme si un morceau de son âme se détachait d'elle à cette pensée, et elle enfouit sa tête dans le cou de Skyler, le serrant contre elle, pour ne pas qu'il lui échappe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-x-files.forumactif.org
Skyler Stewart

avatar

Nombre de messages : 957
Relationship : ...
Picture Of You :
I am : attracted

LIFE IS YOURS
Ton âge: 20 ans
Relations:
Crédit avatar:

MessageSujet: Re: Far away from home |Skyler|   Lun 2 Mar - 21:32

    Quelques mots dit avait eu l'effet d'un rebond sur son cœur, a vrai dire, il ignorait a quel réponse il s'attendait, la quel il espérait. Qu'elle lui ai répondu oui ou non semblait pareil pour lui, complètement pareil, qu'elle l'ai été ou non, qu'est ce que cela changeait ? Rien d tout. A vrai dire, Sky eu a craindre que ce qui le poussait a poser cette question était plus pour se la poser a lui même qu'a elle. Bien sur le fait de savoir si elle avait déjà ressentie une tel chose, un tel sentiment qui semblai si fort et si indestructible, l'intéressait, ça aurait put être une fille qui tombait facilement amoureuse, il en avait rencontrer des comme ça, mais elle ça ne semblait pas être le cas, et dans un sens c'était tant mieux Qu'elle lui ai répondu oui n'aurait fait qu'ébranler toute ses convictions, après tout, si elle tombait facilement amoureuse il aurait put être une passade, alors que si ce n'était pas le cas il devenait vraiment quelque chose. Ça le rassurait, oui, parce que Madyson était quelque chose pour lui, c'était sa vie a présent. A ce moment précis il avait la conviction de ne pas être qu'un rien, de ne pas aimer sans réel retour, et on avait beau dire que d'aimer était formidable, mais être aimer en retour était bien mieux Quand on aime, le monde nous ai donner, sans aucune limite, on a l'impression d'être le plus fort, une extasie sans danger, mais au fond on a toujours peur de n'être rien et de souffrir pour un petit rien qui était passade et qui ne le semblait pas pour celui qui aime. Alors que quand on aime et est aimer, c'est vraiment ça la magie, le monde nous ai donner, le danger n'existe plus tant qu'on est deux, le temps n'existe plus, le monde s'écroule, la vie s'ébranle et on ne voit rien, subjuguer par cette être qu'on semble pouvoir aimer avec une folie pure, une folie qui fait battre un cœur plus qu'il n'est capable de battre normalement, qui nous donne l'impression d'être complètement fou, que rien n'est impossible, mais au fond on ne comprend pas. Oui ça le rassurait dans un sens ce que lui avait répondu Madyson, au moins pouvait il espérer n pas être qu'une passade.

    Mais c'est vrai qu'il se posait aussi la question a son sujet. Il avait été avec Jenny, il avait crut l'aimer, il avait une magnifique petite fille avec elle, et pourtant il avait l'impression de ne jamais l'avoir aimer et c'était assez déstabilisant Depuis gamin il c'était demander si ce n'avait été que fascination ou amour, et cette question n'était pas revenu jusqu'à maintenant, maintenant qu'il en était sur, ça n'avait et que fascination Jenny était une jeune femme fascinante, ou plutôt sa famille était une famille fascinante, ils possédaient une notion de la famille que Sky' n'avait jamais put comparer, ni vivre, peut être était ce ça qui l'attirait. Mis a part que Jenny était une fille elle avait ce qu'il voulait, des parents, des frères, des animaux, et tout ce qu'elle voulait, alors que lui 'avait qu'une mère, une mère aussi malade mentalement que faible physiquement, qu'il aimait, mais il n'avait qu'elle et aurait voulut plus, on veux toujours c qu'on a pas, en l'occurrence, ce que Sky aurait voulut, c'était une famille, alors avait il crut aimer Jenny parce qu'elle avait la vie qu'il voulait mener ? C'était il laisser duper entre amour et envie ? Au fond de lui c'était ce qu'il pensait, mais il devait ce dire qu'il 'lavait aimer, pas pour lui, par pour elle, mais pour leur fille, vous imaginer si votre père vous disait qu'il n'avait jamais aimer votre mère ? Et Sky le savait, si elle le lui demandait il ne lui mentirait pas, alors autant se duper lui même non ? Pour ne pas la blesser, pour ne pas voir sa propre faiblesse.


    - Et vous en avez l'occasion a pressent ? Ou toujours pas ?

    Oui, c'était bien une manière détourner de lui demander si elle pensait être amoureuse de lui Qu'elle n'ai jamais été amoureuse et qu'elle lui ai dit qu'elle l'aimait ne lui suffisait pas ? non pas vraiment, certain dise "je t'aime" sans le penser, ou alors sans que ce ne soit amour, alors oui, Sky voulait savoir si elle était amoureuse, autant que lui l'était Enfin, il avait l'impression que ce n'était plus amour, juste folie, parce qu'elle le rendait fou, de la tête aux pieds. Ça l'affolai presque. Comment avait elle put le rendre complètement dépendant de chacun de ses mots, de ses gestes, de ses désirs ? Comment avait elle put lui donner l'impression qu'il était invisible depuis le moment ou ses yeux c'était plonger dans les siens ? Comment ? Ça devenait de la folie. Était il atteint du même mal que sa mère ? Sky' était quelqu'un d'intelligent, du moins un minimum, mais il se posait parfois les questions les plus bêtes du monde, parce qu'il y avait eu des exemples qu'il n'avait pas eu, des sensations qu'il n'avait ni ressentit ni même entendu parler, des questions auquel tout le monde croit avoir la réponse jusqu'à ce qu'on pose la question. Alors oui, il se demandait si elle ne le rendait pas fou au sens propre du terme, mais cette folie était si... merveilleuse... si … parfaite...

    Elle ne répondit pas a sa question, et Sky devina sans mal la réponse que n'aurait il pas donner pour qu'elle lui dise un "non" sincère et ferme, pour qu'elle lui dise qu'elle n'irait pas. Non, Sky n'était pas décider a accepter qu'elle parte, elle faisait ce qu'elle voulait c'était certain, mais cette nuit d'angoisse qu'il passerait, qu'il devinait, il savait que ça serait parce qu'elle ne pensait pas comme lui, ou que lui en pensait pas comme elle, c'était pareil sur beaucoup de point Sky et Madyson se ressemblait, mais ce tueur les séparait il toujours ? Il l'avouait, l'obsession qu'il provoquait chez lui n'était pas normal, mais il n'avait jamais été normal, ses raisonnement n'étaient pas normaux, ses pensées n'étaient pas toujours normales, ses questionnements n'étaient pas toujours normaux, mais c'était lui. Âpres tout, personne ne cherche a comprendre pourquoi on est triste, personne ne cherche au fond, on se pose la question parfois, mais comprendre pourquoi on ressent tel ou tel émotion ne devient pas une obsession. Tout le monde ressent tout les sentiments, pas lui. Enfin si, il les ressentait tous, mais pas toujours comme il fallait. Quand son grand-père était mort, alors qu'il 'lavait élever, qu'il avait et comme un père, qu'il 'aimait, croyez vus que Sky ai verser une larme ? Non, il souriait presque le jour de l'enterrement, croyez vous que cela est normal ? Croyez vous que quand un enfant de 4 ans se fait frapper par des plus grand, comme cela arrive souvent, il se met a rire au lieu de pleurer ? Croyez vous que lors qu'arrive Noël un petit garçon de 6 ans est triste au lieu d'être heureux, sans raison ? Il n'était pas normal, il était Skyler Stewart.

    Elle se hissa a sa hauteur, déposa un baiser sur ses lèvres, et son cœur se remplit d'amertume, de regret, de doutes. Il regrettait d'être venu aujourd'hui a la plage, d'acore il avait vécut quelque chose de formidable, mais cela aurait put se produire un autre jour non ? Un jour ou elle n'aurait pas dut partir, non ? Un jour ou ils auraient put rester sur un lieux aussi magique qu'était devenu la plage aux yeux de Sky, non ? Oui il regrettait Mais dans un sens il n'aurait échanger se moment contre rien au monde. Rien n'aurait put acheter ce petit temps passer tout les deux. Rien. Il passa un bras autours d'elle, il aimait la savoir prés de lui. Il est vrai qu'il aurait du se séparer un jour ou l'autre, mais il avait oser espérer, quelques instants, que ce ne soit pas si tôt Il s'imaginait bien, rentrer quand le matin aurait fait son apparition, et la quitter devant cette résidence, mais au moins il n'aurait pas eu si peur pour elle. Il n'était pas de ceux qui pensait que le tueur ne s'en prendrait pas a leur entourage, au contraire, il avait bien peur que cela doivent arriver, mais pas avec elle, il espérait de tout cœur qu'il ne la touche jamais. Il n'avait jamais eu autant envie que le tueur soit un gentil petit bonhomme que maintenant. Il resta aussi silencieux. Ça ne servait a rien de parler, elle partirait de toute manière, il pourrait la supplier il était sur qu'elle n'en ferait qu'a ça tête Alors il se taisait profitant des derniers moments passer prés d'elle pour le moment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Far away from home |Skyler|   

Revenir en haut Aller en bas
 
Far away from home |Skyler|
Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Fan club Chi sweet home ! SWEEEEEET ! =D
» Go big or go Home ~ ! [Terminer]
» and we don't wanna go home - le 26/01 à 20h15
» † Carry me home tonight.
» (discussion) Ocean Home

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Highway To Hell :: Up Town :: ▬ La Plage-
Sauter vers: